Nouvelles entrées

Cette section vous permet de visualiser les documents récemment mis en ligne : articles et essais écrits spécifiquement pour le web ou repris de numéros récents, réactions à des articles parus sur le site ou dans la revue, contenu de numéros antérieurs rendus accessibles dans leur intégralité, nouvelles chroniques et plus encore… C’est à suivre. L’ensemble de ces articles peuvent également être consultés dans les différentes sections et catégories qui structurent le site.
 

  • Chantal Pontbriand, The Contemporary, the Common: Art in a Globalizing World, Berlin: Sternberg Press, 2013, 462 pp.

    Chantal Pontbriand, The Contemporary, the Common: Art in a Globalizing World – Michael Frederick Rattray

    14 novembre 2018 [originellement publié dans CV98 à l’automne 2014] — Vous pouvez le lire en consultant la version anglaise de cette page.

  • MaryAnn Camilleri - Portrait

    MaryAnn Camilleri, La fondation Magenta – Jill Glessing

    12 novembre 2018 [originellement publié dans CV98 à l’automne 2014] — MaryAnn Camilleri est directrice administrative de la fondation Magenta. Après avoir terminé son baccalauréat à la Ryerson University, Camilleri s’est installée à New York où elle a passé dix ans à l’agence Magnum Photo. En 2003, elle est revenue dans sa ville natale de Toronto avec l’ambition de publier des livres d’art de haute qualité et de faire la promotion des photographes d’art canadiens…

  • Ciel variable 97 - GALERIE DE PORTRAITS

    Ciel variable 97 – GALERIE DE PORTRAITS

    7 novembre 2018 [originellement publié au printemps 2014] — L’entièreté du contenu de CV97 est maintenant disponible en ligne avec les portfolios de Pierre Gonnord, Christian Tagliavini et Gabriel Coutu-Dumont, des essais sur Family of Man | New Topographics, Le livre photographic au Québec et Tacita Dean, une entrevue de Martha Langford ainsi que de multiples recensions d’expositions et de publications récentes.

  • Pierre Gonnord, Julia, 2011, de la série / from the series Lusitania, image numérique sur papier Hahnemüle / digital image on Hahnemüle paper, 148 x 110 cm

    Pierre Gonnord, Portraits – Pierre Rannou, D’un regard intense

    5 novembre 2018 [originellement publié dans CV97 au printemps 2014] — Les portraits photographiques de Pierre Gonnord fascinent par l’expérience qu’ils nous proposent. Le regard des modèles, dirigé directement vers l’objectif de l’appareil photo, interloque le spectateur, lui donne le sentiment d’être dévisagé…

  • Christian Tagliavini, Cubism I, 2008, from the series / de la série Dame di cartone, digital prints / impressions numériques, 160 x 128 cm

    Christian Tagliavini, 1503 | Dame di cartone – Johanna Mizgala, Maniérisme, Médicis et Madmen : la mise en scène photographique de Christian Tagliavini

    2 novembre 2018 [originellement publié dans CV97 au printemps 2014] — Les portraits exercent sur nous une fascination trompeuse : le visage d’autrui attire instantanément notre regard. Plongés dans cette contemplation, nous découvrons progressivement une réalisation soigneusement orchestrée qui doit être décodée pour être comprise…

  • Gabriel Coutu-Dumont, The Way of the Willows, 2013, série de 85 épreuves numériques / series of 85 digital prints, formats variés / various sizes. Permission de / courtesy of Galerie Donald Browne. Œuvre réalisée lors d’une résidence au CCA : Centre for Contemporary Arts, à Glasgow, en Écosse, en 2010 / Work produced during a residency at the CCA : Centre for Contemporary Arts, Glasgow, Scotland, in 2010, avec la collaboration de / with the collaboration of Emmanuel Galland, conseiller artistique / artistic advisor, et la complicité de / and the complicity of Brian Sweeney, photographe / photographer. Équipe de production / production team: Felicity Lamb, Scott Brotherton, Mairi MacKenzie, Garry Maclennan, Eve Traynor, Louise Shelley, Brigitte Henry, Janicke Morissette.

    Gabriel Coutu-Dumont, The Way of the Willows – Claire Moeder, Contretemps du portrait

    29 octobre 2018 [originellement publié dans CV97 au printemps 2014] — À Glasgow, l’artiste Gabriel Coutu-Dumont a établi un studio de photographie provisoire dans la rue Sauchiehall, une artère fréquentée par les noctambules de la ville. Durant plusieurs nuits, il a extrait ces passants du tumulte de la rue et les a invités à poser devant l’objectif d’un appareil analogique pour une séance de 20 minutes chacun…

  • Family of Man, 1994, vue de lʼexposition / exhibition view, Château de Clervaux, Luxembourg, photo : Romain Girtgen, CNA

    Family of Man | New Topographics, L’audace par procuration : Lorsque l’exposition est reproduite – Bénédicte Ramade

    24 octobre 2018 [originellement publié dans CV97 au printemps 2014] — Ces deux dernières décennies ont été le théâtre de l’accroissement d’un phénomène complexe, celui des reproductions d’expositions. Selon qu’il s’agisse d’une inclusion à la manière d’une period room ou d’une réédition complète d’un précédent fameux de l’histoire de l’art du XXe siècle, la répétition ne produit pas les mêmes effets…

  • Le livre photographique au Québec, Intuitions pour une histoire à défricher – Alexis Desgagnés

    22 octobre 2018 [originellement publié dans CV97 au printemps 2014] — J’ai découvert Marcel Cognac par hasard. Un hasard qui s’offre à qui sait l’attendre. Un hasard qui s’offre à qui cherche à comprendre un peu sa culture et son pays. En tombant sur un exemplaire de son livre Visages du Québec, publié en 1964 et dont le texte est signé par Jean-Charles Harvey…

  • Laeïla Adjovi et Loïc Hoquet, Malaïka Dotou Sankofa #4, 2016. Série récompensée en mai 2018 par le Grand prix Léopold Sédar Senghor, lors de la 13e Biennale d’art contemporain de Dakar.

    Dak’Art 2018. Focus sur la photographie – Érika Nimis

    19 octobre 2018 — Du 3 mai au 2 juin 2018, la capitale sénégalaise a vécu à l’heure de Dak’Art, la plus ancienne biennale internationale d’art contemporain sur le continent africain. Initiée à la toute fin des années 1980, la Biennale de Dakar fonctionne grâce aux subsides de l’État sénégalais doté d’une politique culturelle mise en place sous Léopold Sédar Senghor, mais encore plus grâce au dynamisme de la communauté artistique locale…

  • JG, 2013, film stills / extraits, 35 mm color and black and white anamorphic film with optical sound, loop / film anamorphique 35 mm en couleur et noir et blanc avec son optique, en boucle, 26 min 30 s, courtesy / permission Tacita Dean, Marian Goodman Gallery / Galerie Marian Goodman, Paris, New York

    Tacita Dean, Hors du temps : Un regard qui touche – Stephen Horne

    17 octobre 2018 [originellement publié dans CV97 au printemps 2014] — Telle fut la réponse de Winnicott à la difficile question de la réconciliation avec notre propre temporalité, un problème souvent abordé par les artistes, de On Kawara à Ann Hamilton, en passant par Tacita Dean. Ceux-ci ont tenté de résoudre ce défi de deux façons : par une pratique artistique qui cultive une relation avec le passé, ou au contraire en explorant…