Nouvelles entrées

Cette section vous permet de visualiser les documents récemment mis en ligne : articles et essais écrits spécifiquement pour le web ou repris de numéros récents, réactions à des articles parus sur le site ou dans la revue, contenu de numéros antérieurs rendus accessibles dans leur intégralité, nouvelles chroniques et plus encore… C’est à suivre. L’ensemble de ces articles peuvent également être consultés dans les différentes sections et catégories qui structurent le site.
 

  • Chih Chien Wang, Yushan Hugs, 2012, impression jet d’encre, 51 x 41 cm, permission Pierre-François Ouellette art contemporain. © Chih Chien Wang

    Chih-Chien Wang, Aussi loin que nous soyons, aussi près que je peux – Sonia Pelletier

    23 avril 2018 [originellement publié dans CV95 à l’automne 2013] — Réunies dans une salle du Musée des beaux-arts de Montréal, le Carré d’art contemporain, les œuvres de Chih-Chien Wang semblent d’emblée vouloir nous rapprocher des choses et nous faire rencontrer des êtres. Les mots beauté et simplicité du quotidien nous viennent spontanément à l’esprit à la vue de ce travail…

  • Stéphane Pichard, Notes et documents sur le saisissement, 2012, image tirée de la vidéo. © Stéphane Pichard

    Nicolas Lévesque et Stéphane Pichard, Notes et documents sur le saisissement – Emmanuel Simard

    18 avril 2018 [originellement publié dans CV95 à l’automne 2013] — Tout d’abord, une mise en contexte : Qu’est-ce qui a pu rapprocher un artiste de Nanterre (France), âgé de 45 ans, diplômé de l’ENSBA de Paris, d’un jeune photographe de 30 ans, diplômé du cégep de Matane et de l’Université du Québec à Chicoutimi en arts interdisciplinaires, cofondateur d’un collectif de photogra­phes, KAHEM ?

  • Jessica Auer, Lake Louise #1, 2009, épreuve chromogénique, 102 x 127 cm, permission de l’artiste. © Jessica Auer

    Jessica Auer, Studies on How to View Landscape – Anne Pilorget

    16 avril 2018 [originellement publié dans CV95 à l’automne 2013] — La représentation du paysage comme genre nécessite une remise en question à mesure que change notre environnement. À cet égard, dans son exposition Studies on How to View Landscape présentée au centre VU, la photographe Jessica Auer propose une réflexion intéressante sur la façon de transcrire le paysage contemporain en s’appuyant sur des clichés du Parc national de Banff…

  • Ariella Azoulay, Civil Imagination. A Political Ontology of Photography. Verso Books, Londres, 2012, 288 p.

    Ariella Azoulay, Civil Imagination, A Political Ontology of Photography – Érika Wicky

    11 avril 2018 [originellement publié dans CV95 à l’automne 2013] — Avec cet ouvrage ambitieux approfondissant la réflexion entamée dans son livre précédent, The Civil Contract of Photography (Zone Books, 2008), Ariella Azoulay développe sa pensée sur la nature du regard que l’on porte aujourd’hui sur la photo­graphie ainsi que sur les possibilités et la nécessité de le transformer…

  • Geoffrey Batchen, Mick Gidley, Nancy K. Miller et Jay Prosser, eds. Picturing Atrocity Photography in Crisis. Reaktion Books, 2012, 319 p.

    Picturing Atrocity, Photography in Crisis – Jean-François Thibault

    9 avril 2018 [originellement publié dans CV95 à l’automne 2013] — Depuis qu’elle existe, la photographie est souvent associée à l’atrocité. Elle demeure même essentielle à la représentation que l’on pourra s’en faire et à la signification que l’on parviendra à donner à une atrocité particulière. Sans de telles photographies, c’est cette représentation qui pourra apparaître difficile à produire et, par conséquent, c’est la signification de l’atrocité même qui pourra être perdue…

  • Paul Wombell

    Paul Wombell, Drone: L’image automatisée – Jacques Doyon

    4 avril 2018 [originellement publié dans CV95 à l’automne 2013] — Vous avez développé le thème du Mois de la photo à Montréal autour du titre Drone : l’image automatisée, et vous avez écrit : « L’appareil photographique est un instrument sophistiqué qui possède ses propres lois et sa propre capacité d’intention et d’action » et « Les artistes soulèvent une question importante, à savoir : les appareils photographiques ont-ils une vie en soi ? ...

  • Ciel variable 94 - ART PUBLIC

    Ciel variable 94 – ART PUBLIC

    3 avril 2018 [originellement publié au printemps 2013] — L’entièreté du contenu de CV94 est maintenant disponible en ligne avec les portfolios de Nicolas Baier, Dominique Auerbacher et Patrick Dionne et Miki Gingras, des essais sur Richard Baillargeon, Omer Fast et Sitegeist, une entrevue de Bonnie Rubenstein ainsi que de multiples recensions d’expositions et de publications récentes.

  • Nicolas Baier, Autoportrait, 2012, acier, aluminium, nickel, verre trempé, matériaux mixtes / steel, aluminum, nickel, tempered glass, mixed media, 245 x 305 x 610 cm. © Nicolas Baier, photo : Richard-Max Tremblay

    Nicolas Baier, Autoportrait – Sylvain Campeau, En passant par la photographie

    28 mars 2018 [originellement publié dans CV94 au printemps 2013] — Nicolas Baier, de par ses travaux, n’a jamais été autre chose qu’un photographe, ceux-ci étant habités par toutes les potentialités, les composantes et les mécanismes du médium. Il en est ainsi même quand les oeuvres qu’il crée ne sont pas photographiques…

  • Dominique Auerbacher, Scratches, 2009, tableaux photographiques / photographic tableaux, 89 x 114 cm. © Dominique Auerbacher

    Dominique Auerbacher, Scratches – Emmanuel Hermange, Sur la vitre-écran du tramway

    26 mars 2018 [originellement publié dans CV94 au printemps 2013] — Le parcours de Dominique Auerbacher, à ses débuts, est étroitement lié à l’émergence des commandes photographiques consacrées au paysage en Europe, à commencer par la Mission photographique de la Datar qui l’a fait connaître au milieu des années 1980. Elle y avait ouvert un vif débat en choisissant, contre toute attente, de photographier plusieurs grandes villes européennes…

  • Patrick Dionne & Miki Gingras, Identité Centre-Sud, 2012, impression jet d’encre / inkjet print, 18 tableaux / panels 2 m2, ch. / ea. © Patrick Dionne & Miki Gingras

    Patrick Dionne et Miki Gingras, Identité Centre-Sud – Pierre Rannou, Au-delà d’un quartier, une collectivité

    12 mars 2018 [originellement publié dans CV94 au printemps 2013] — Loin de la figure des chasseurs d’images et des grands reporters, Patrick Dionne et Miki Gingras apparaissent plutôt comme des pédagogues de l’image photographique. Leurs interventions visent autant la documentation du monde contemporain que l’enseignement des rudiments de la photographie…