Nouvelles entrées

Cette section vous permet de visualiser les documents récemment mis en ligne : articles et essais écrits spécifiquement pour le web ou repris de numéros récents, réactions à des articles parus sur le site ou dans la revue, contenu de numéros antérieurs rendus accessibles dans leur intégralité, nouvelles chroniques et plus encore… C’est à suivre. L’ensemble de ces articles peuvent également être consultés dans les différentes sections et catégories qui structurent le site.
 

  • Fiona Tan, Rise and Fall, 2009, installation vidéo, permission de Frith Street Gallery, Londres. © Fiona Tan

    Fiona Tan, Rise and Fall – Virginie Doré Lemonde

    14 février 2017 [originellement publié dans CV89 à l’automne 2011] — Fiona Tan, artiste multidisciplinaire née en Indonésie mais élevée en Australie, demeure maintenant aux Pays-Bas, où elle réalise la plupart de ses œuvres. Rise and Fall, l’exposition consacrée à son travail à la Galerie de l’uqam, pose la question de notre relation, trouble ou non, avec notre passé. Nos souvenirs, qu’ils soient reliés à un événement important ou anodin, s’additionnent immanquablement pour former notre ...

  • Chih-Chien Wang, Blue Bottle, 2011, inkjet print, 101,6 x 81,3 cm. © Chih-Chien Wang

    Chih-Chien Wang, Short Sentences – James D. Campbell

    9 février 2016 [originellement publié dans CV89 en anglais à l’automne 2011] — Vous pouvez le lire en consultant la version anglaise de cette page.

  • Wanda Koop, Helicopter, 1986, from the series Northern Suite, acrylic on plywood, 244 x 244 cm, coll. Winnipeg Art Gallery, photo : Bruce Spielman. © Wanda Koop

    Wanda Koop, On the Edge of Experience – Sheena Ellison

    7 février 2016 [originellement publié dans CV89 en anglais à l’automne 2011] — Vous pouvez le lire en consultant la version anglaise de cette page.

  • Wang Qingsong, Competition, 2004, c-print, 170 x 300 cm, © Wang Qingsong, courtesy of the artist

    Wang Qingsong, When Worlds Collide – John K. Grande

    2 février 2017 [originellement publié dans CV89 en anglais à l’automne 2011] — Vous pouvez le lire en consultant la version anglaise de cette page.

  • Charles Gagnon, R69 [unfinished/inachevé], 1969 – , image tirée du film (Yves Gaucher dans son studio), 16 mm, couleur, son, 53 min, transféré en format vidéo HD avec deux trames sonores par Raymond Gervais et Mary Stephen.

    Charles Gagnon, 4 Films – Christian Roy

    31 janvier 2017 [originellement publié dans CV89 à l’automne 2011] — Microcosme de son œuvre, le cinéma de ce pionnier de la création multidisciplinaire que fut Charles Gagnon permet de mieux saisir l’unité de sa démarche en un parcours de deux heures structuré, comme l’ensemble, par l’absence du sujet et par sa trace en creux. Monika Gagnon parle à juste titre de « cinéma posthume » à propos de l’archivage et de la reconstitution de ...

  • Vincent Lavoie, Photojournalismes : Revoir les canons de l'image de presse, Paris, Hazan, 2010, 240p.

    Vincent Lavoie, Photojournalismes : Revoir les canons de l’image de presse – Érika Wicky

    26 janvier 2017 [originellement publié dans CV89 à l’automne 2011] — Dans cet ouvrage richement illustré consacré à la photographie de presse, Vincent Lavoie dévoile, analyse et remet en cause les présupposés attachés à cette pratique de ses origines à nos jours afin de dégager les multiples enjeux du photojournalisme.

  • Gerard Byrne, A Thing is a Hole in a Thing it is Not, 2010, installation vidéo HD / HD video installation, présentée dans l'exposition inaugurale, Histoires de l'art, novembre 2011 / presented in the inaugural exhibition Art Histories, November 2011. © Gerard Byrne

    Marie-Josée Jean, Une vision renouvelée pour le centre VOX – Jacques Doyon

    24 janvier 2017 [originellement publié dans CV89 à l’automne 2011] — Marie-Josée Jean est directrice de VOX, centre de l’image contemporaine depuis 2002, après avoir assumé la direction des 6e et 7e Mois de la Photo à Montréal. Depuis une dizaine d’années, ses recherches portent sur la théorie et la pratique des images et l’art conceptuel. Pour VOX, Marie-Josée Jean a notamment organisé les expositions de John Baldessari, de Bill Vazan, de Marcel Duchamp…

  • JJ Levine, Cee, 2007 , de la série / from the series Queer Portraits, 2006-2010, épreuve chromogénique / c-prints, 76 x 102 cm ou 50 x 60 cm. © JJ Levine

    JJ Levine, Queer Portraits – Dayna McLeod, JJ Levine : déjouer la matrice hétéronormative

    17 janvier 2017 [originellement publié dans CV88 au printemps 2011] — Les sujets de la série Queer Portraits nous regardent avec une tranquille assurance, accentuée par l’intensité des couleurs et les nombreux détails symboliques des intérieurs où JJ Levine les représente. En abordant des thèmes comme l’identité, la problématique des genres, la notion de communauté, le rapport vie privée / vie publique, le mode de vie « queer » ou les codes féminins ou masculins ...

  • Tony Fouhse, Jennifer, 2008, de la série / from the series user Portraits of Crack Addicts, 2007-2010, impression numérique / digital prints, 56 x 70 cm ou 56 x 56 cm. © Tony Fouhse

    Tony Fouhse, USER Portraits of Crack Addicts – Emily Falvey, Valeur d’usage

    17 janvier 2017 [originellement publié dans CV88 au printemps 2011] — Les artistes en art contemporain subissent une pression à la fois énorme et contradictoire, dans la mesure où leur travail est censé être politiquement engagé et critique envers la société. D’une part, les galeries et autres organismes de diffusion des arts visuels attendent des artistes qu’ils mobilisent le public au moyen de certaines « stratégies artistiques » …

  • Martin Schoeller, Cate Blanchett, 2006 , de la série / from the series Close Up, épreuve chromogénique numérique / digital c-prints, 156 x 127 cm. © Martin Schoeller

    Martin Schoeller, Close up, Female Bodybuilders – Johanna Mizgala, Accumulation et dispersion des perspectives : les portraits de Martin Schoeller

    10 janvier 2017 [originellement publié dans CV88 au printemps 2011] — Avouons-le, dévisager les gens est fascinant – surtout quand ils sont beaux et que leur métier consiste entre autres à être l’objet de notre regard, en nous donnant volontairement l’impression qu’ils existent pour les seuls besoins de notre perpétuelle adoration.