Photographie oubliée : le cas de Béla F. Egyedi – Zoë Tousignant

Béla Egyedi, Self-portrait reflected in a meshed surface / Autoportrait réfléchi dans une surface maillée, ca. 1970, gelatin silver print from the Egyedi Fonds /épreuve argentique provenant du Fonds Egyedi, McCord Museum / Musée McCord, 24 x 16 cm.

Béla Egyedi, Self-portrait reflected in a meshed surface / Autoportrait réfléchi dans une surface maillée, ca. 1970, gelatin silver print from the Egyedi Fonds /épreuve argentique provenant du Fonds Egyedi, McCord Museum / Musée McCord, 24 x 16 cm.

Béla Ferenc Egyedi est né en 1913 à Esztergom, en Hongrie. Il a immigré au Canada en 1951 et vécu de nombreuses années dans le quartier montréalais de Milton-Parc, à diverses adresses de l’avenue Lorne et de la rue Durocher, près de la rue Milton. Il était à la fois photographe, graveur, poète et céramiste. Il est mort intestat en 1982, à l’âge de soixante-six ans. Puisqu’il n’avait pas de famille au Canada, toutes ses possessions – y compris ses nombreuses œuvres – furent saisies par le Curateur public du Québec, et vendues aux enchères. Le musée McCord acquit sa collection de photographies, qui en compte plusieurs milliers.

J’ai découvert ce fonds au printemps 2013, et j’ai été immédiatement intriguée et charmée (il n’y a pas d’autre mot) par la figure qui en émergeait, l’homme lui-même. Le fonds comprend quelques dizaines de tirages d’exposition grand format, dix-sept maquettes d’exposition montées sur carton, deux classeurs contenant des tirages et des négatifs, et sept boîtes d’archives au format lettre, remplies à ras bord de photographies de petite taille et de taille moyenne. Un élément distinguait notamment ce fonds des autres que j’ai consultés ce jour-là : le nombre remarquable, presque excessif, d’autoportraits. Traduit par Emmanuelle Bouet.

[Suite de l’article dans la version imprimée et numérique du magazine.]
 
Zoë Tousignant est historienne de la photographie et commissaire indépendante. Elle est titulaire d’une maîtrise en études muséales de l’University of Leeds et d’un doctorat en histoire de l’art de l’Université Concordia. Elle s’intéresse notamment à la dissémination de la culture photographique au Canada d’hier à aujourd’hui.

Acheter cet article