Valérie Jouve, Cinq femmes du pays de la lune – Fabien Pinaroli

Valérie Jouve, de la série Cinq femmes du pays de la lune, 2013

Valérie Jouve, de la série Cinq femmes du pays de la lune, 2013

Dans ses rencontres autant que dans les portraits qui en résultent, Valérie Jouve navigue depuis plus de vingt ans à travers certains repères. Ceux-ci sont constitués de marqueurs historiques, comme l’architecture en zones périphériques ou les habitus de l’homme contemporain. Ils sont également fortement imprégnés de certaines questions que l’anthropologie se pose, entre autres celles liées au respect des personnes qui lui fournissent ses principales ressources. Depuis 2008, Valérie Jouve multiplie ses séjours au Moyen-Orient, notamment en Israël et en Cisjordanie. Elle cultive ainsi un dialogue avec ses personnages et ses territoires. Cinq femmes du pays de la lune est une exposition présentée au Musée d’art contemporain du Val-de-Marne (MAC/VAL) qui brosse le portrait d’une ville, Jéricho, et de son territoire. Valérie Jouve a invité quatre femmes palestiniennes, Rana M. S. Abukharabish, Suha Y. M. Abusharar, Yasmin M. M. Abu Awad et Jamila I. M. Thalja, à travailler avec elle à la fabrication d’images, hors du conflit, pour construire une autre représentation de la Palestine. Elles la guident dans le même temps qu’elles apprennent à penser autrement les images.

[Suite de l’article dans la version imprimée et numérique du magazine.]
 
Fabien Pinaroli, commissaire et critique indépendant, collabore avec les revues Frog, 2.0.1, Zéroquatre, Flux-News. En 2007, il coédite le livre Harald Szeemann. Méthodologie individuelle. En 2012, il propose CoB#2, un reenactment de l’exposition Celebration of the Body (N.E. Thing Co, 1976) qui donne lieu à deux expositions (à Lyon et à Saint-Fons) et à deux journées d’étude à Londres sur la réactivation d’expositions et de performances. En 2013, il est commissaire de l’exposition Iain Baxter& à Raven Row, Londres. En 2014, en résidence à Schloss Solitude, Stuttgart, il assure la direction éditoriale du livre Re: vers une histoire mineure des performances et des expositions.

Acheter cet article