Conversation entre confinés

[22 octobre 2020]

« Nous devrons tous éventuellement affronter les limites de nos cages. Ce qui nous définit, c’est la manière dont nous réagissons quand nous atteignons les barreaux. » (traduction libre). Cet extrait de The Parameters of Our Cage, récemment paru chez le britannique MACK, donne la pleine mesure d’un projet développé alors que la COVID-19 et le mouvement Black Lives Matter bousculent tout. Le livre recèle une amitié naissante à travers l’échange épistolaire entre Alec Soth et C. Fausto Cabrera, le premier, photographe du Minnesota membre de l’agence Magnum, le second, un détenu dans une prison du même État. C’est ce dernier qui est cité plus haut, c’est lui qui a amorcé la correspondance, sous prétexte de sa dépendance à la photographie. Il s’ensuit une discussion sur la privation de libertés, sur le rôle de l’art, sur les voix tenues à l’écart. Au cœur d’elle : la photographie, en mots, en images, en fil conducteur. Les protagonistes en (re)discutent, en ligne, dimanche 25 octobre.

Alec Soth, du livre The Parameters of Our Cage, C. Fausto Cabrera et Alec Soth, MACK, 2020