Sarker Protick et Katrin Koenning, Astres noirs – Louis Perreault

[Printemps-été 2017]

Sarker Protick et Katrin Koenning, Astres noirs, Chose commune, Paris, 2016 168 pages, 91 photographies

Sarker Protick et Katrin Koenning, Astres noirs, Chose commune, Paris, 2016 168 pages, 91 photographies

Chose commune, Paris, 2016
168 pages, 91 photographies

par Louis Perreault

[Extrait]
Si la photographie naît de la lumière, elle entretient certainement une relation tout aussi signifiante avec l’obscurité. Dans la noirceur la plus profonde de l’appareil photographique, les modulations de la lumière dessinent en quelques millièmes de seconde les images que nous absorbons chaque jour.

Le livre Astres noirs, publié par la maison d’édition française Chose Commune, a beaucoup retenu l’attention depuis sa publication à l’été 2016. Autant la mise en forme atypique que la construction séquentielle du livre participent à créer une œuvre saisissante. Issu de la rencontre entre les images des artistes Sarker Protick et Katrin Koenning, Astres noirs est un livre où la lumière scintille en apparitions phosphorescentes, au creux d’une noirceur environnante opaque.

Sur Instagram, Sarker Protick et Katrin Koenning partageaient les centaines de photographies desquelles Astres noirs serait éventuellement constitué. Protick réalisait les siennes au Bangladesh alors que Koenning créait en Australie des images dont l’écho semblait atteindre son collège bangladais. Il ne manquait qu’un intermédiaire pour les réunir dans un projet qui donnerait aux images un support et un contexte nouveaux et improbables…

 
[Suite de l’article et autres images dans les versions imprimée et numérique du magazine. En vente partout au Canada jusqu’au 21 septembre 2017 et sur notre boutique en ligne.]
 
Acheter ce numéro