Evergon et Jean-Jacques Ringuette – Karl-Gilbert Murray

[Automne 2017]

Housebound: Portraits from the Winter Garden
Galerie Trois Points, Montréal
Du 11 mars au 29 avril 2017

Par Karl-Gilbert Murray

[Extrait]
La nouvelle série de photographies Housebound: Portraits from the Winter Garden, résulte d’une longue concertation entre Evergon, confiné chez lui pour des raisons de santé, et son ami de longue date, l’artiste Jean-Jacques Ringuette, pendant laquelle ils ont réfléchi sur le genre de la nature morte. Fruit d’un véritable dialogue artistique entre les deux complices – dans lequel nul ne s’est subordonné à l’autre –, l’exposition regroupe trente-six photographies de plantes d’intérieur (Margaret, Pendora, Émilie, Cocoa, etc.), deux photographies représentant des figures comme trace d’une énonciation de soi dans son intimité et un diptyque grand format au motif de memento mori intitulé Automnal, qui réunit autant d’objets-souvenirs que d’objets symboliques évoquant la finitude des choses et des êtres.

Procédant d’un inventaire de plantes domestiques provenant du jardin d’hiver d’Evergon, cette collection de vanités photographiques1 évoque, causa naturali, la fugacité de la vie. Fugacité qui, se transposant en des métaphores personnelles emplies d’obstacles et de secrets intériorisés, convoque un repli dans la domesticité, l’hospitalité, de même que l’intériorité : une identification de soi avec son chez-soi – ici perçu comme un environnement propice à la création…

[Suite de l’article et autres images dans les versions imprimée et numérique du magazine. En vente partout au Canada jusqu’au 26 janvier 2018 et sur notre boutique en ligne.]
 
Acheter ce numéro