Vincent Lavoie, L’affaire Capa – François Brunet

[Printemps-été 2018]

Vincent Lavoie, L’affaire Capa. Le procès d’une icône. Paris, Textuel, « L’écriture photographique », 2017, 192 p., 62 ill.

Vincent Lavoie, L’affaire Capa. Le procès d’une icône. Paris, Textuel, « L’écriture photographique », 2017, 192 p., 62 ill.

L’affaire Capa
Le procès d’une icône
Paris, Textuel, « L’écriture photographique », 2017, 192 p., 62 ill.

Par François Brunet

[Extrait]
Avec L’affaire Capa de Vincent Lavoie, la collection « L’écriture photographique » s’ouvre pour la première fois à l’histoire d’une image unique : Mort d’un soldat républicain de Robert Capa (1936) – ou Falling Soldier, comme l’appelle l’auteur – devenue depuis longtemps une « icône » du photojournalisme et l’objet d’une querelle lancinante mettant en cause sa vérité ou ce que l’essai appellera son authenticité. Le but du livre, Lavoie le souligne d’emblée, n’est pas d’apporter « de nouvelles pièces à un dossier déjà très volumineux » afin de déterminer si l’image fut prise sur le vif ou mise en scène, quels en sont le lieu et l’acteur exacts, dans quelle séquence précise elle s’insère, et, en arrière-plan de ces questions, quelles purent être les intentions de Robert Capa, le jeune reporter hongrois qui se fit connaître à cette époque comme un « grand photoreporter américain ». L’objectif est à la fois plus modeste et en même temps plus conceptuel : il s’agit de décrire, au fil du récit de quelque cinquante ans de controverses, l’exercice de plusieurs « régimes de vérité » – l’expression vient de Michel Foucault – successivement mobilisés par historiens et critiques pour instruire le « procès de l’icône »…

 
[Suite de l’article et autres images dans les versions imprimée et numérique du magazine. En vente partout au Canada jusqu’au 14 septembre 2018 et sur notre boutique en ligne.]

Acheter ce numéro