Pascal Grandmaison, Action 2 – pour Jack Lazare

Pascal Grandmaison, Action 2, 2005-2015, photographie analogique, impression jet d'encre, 76 x 60 cm [Pour Jack Lazare]

Pascal Grandmaison, Action 2, 2005-2015, photographie analogique, impression jet d’encre, 76 x 60 cm [Pour Jack Lazare]

J’ai pris cette photo à la tombée de la nuit en croyant voir surgir le cri d’Edvar Munch tout près de moi.

Après la visite de la collection de Jack, il y a une image que j’ai faite il y a 10 ans, et que je n’ai jamais montrée, qui me revenait en tête en lien à sa façon de voir et d’apprécier la photographie. C’est l’image qui représente le mieux l’échange que j’ai eu avec lui. Pour moi, interpréter librement le portrait, c’est transposer en une image la façon dont l’autre (Jack) perçoit et décode les images et la réalité.

Jack a rassemblé une collection largement fondée sur le portrait. Il y a une incroyable énergie contemplative dans ses images, avec des sujets aux dimensions quasi-sculpturales.

–  Pascal Grandmaison

Although I have been collecting art photography for many years including works by Angela Grauerholz and Pascal Grandmaison. I received a new and interesting perspective working with both in the Artgeist Program. Both Angela and Pascal knew my collection, understood my viewpoint and each created new works that look wonderful on my walls and which I enjoy daily.

For me both works succeed completely; they are individually beautiful to the eye, aesthetically, and both give a sense of narrative and mystery as to what is involved with the people in the images. This fulfills for me the emotional content that I always look for.

– Jack Lazare


Œuvres créées dans la campagne de financement ARTGEIST II – FIGURES LIBRES (2015-2016)

  • Angela Grauerholz, Deux dames de Venise, 2015, impression à jet d'encre (sur papier coton archive), 69 x 102 cm [Pour Jack Lazare]
  • Pascal Grandmaison, Action 2, 2005-2015, photographie analogique, impression jet d'encre, 76 x 60 cm [Pour Jack Lazare]
  • artgeist2-Excoffier-thumbnail
  • Benoit Aquin, Nathalie à l’orée des champs, Montréal, 2016, photographie numérique, 81 X 57 cm [Pour Nathalie Goyette et Philippe Lamarre]
  • Marisa Portolese, Sophia, 2016, épreuve couleur, 60 x 76 cm [For Annie Boisvert et Benoît Lacoste Bienvenue]