5e édition des Rencontres internationales de la photographie en Gaspésie – Serge Allaire

[Printemps-été 2015]
Rozenn Quéré et Yasmine Eid-Sabbagh, de la série Vies possibles et imaginaires, 2012

Rozenn Quéré et Yasmine Eid-Sabbagh, de la série Vies possibles et imaginaires, 2012

5e édition des Rencontres internationales de la photographie en Gaspésie
De la mi-juillet à la mi-septembre 2014

Par Serge Allaire

Distribuées dans treize municipalités du territoire gaspésien, les expositions présentées dans le cadre de cette cinquième édition des Rencontres occupent vingt et un lieux intérieurs ou extérieurs, un défi logistique en matière de commissariat. Plus de 800 km de routes : c’est dire à quel point l’évènement constitue tout autant un rendez-vous avec la photographie qu’avec le territoire et le paysage gaspésiens. Intégrées à différents lieux particuliers – parcs, bâtiments historiques, centre d’artistes, musée –, les expositions deviennent en effet une manière unique et originale de découvrir les tendances les plus récentes de la photographie en même temps qu’un coin du pays.

Rappelons d’ailleurs que cette manifestation photographique est née en 2009 sous l’appellation Parcours du point de vue. Inspiré par un projet de l’artiste suisse Jean-Daniel Berclaz 1, Claude Goulet, directeur et fondateur des Rencontres, invita cinq photographes à parcourir le territoire gaspésien, à proposer sur lui des points de vue inédits et, grâce à diverses activités de médiation, à nouer des liens avec la population et à susciter l’intérêt du public pour la photographie. Vu le succès de cette initiative, tant auprès du public que de ses partenaires institutionnels et politiques, l’évènement reviendra l’année suivante sous la forme qu’on lui connaît aujourd’hui…
 
[Suite de l’article dans les versions imprimée et numérique du magazine.]

Acheter cet article