Beam me up, Scotty! Les photographies téléportées de Google Street View – Sylvain Campeau

Doug Rickard, « #27.144277, Okeechobee, FL (2008) », de la série / from the series A New American Picture, 2011.

Doug Rickard, « #27.144277, Okeechobee, FL (2008) », de la série / from the series A New American Picture, 2011.

Il y a quelques années maintenant que les artistes ont découvert l’usage artistique et critique qu’ils pouvaient faire de Google Street View. Le cas le plus connu est sans doute celui de Jon Rafman, qui poursuit, inexorablement serais-je tenté de dire, son projet 9-eyes pour lequel il pille sans vergogne la banque d’images disponible sur Internet. Cette dernière rassemble les images prises au moyen des caméras directionnelles qu’on retrouve sur les voitures de Google Street View (GSV), qui parcourent les routes de divers pays en prenant des photos à intervalles réguliers. Mais Rafman n’est pas le seul à avoir su tirer parti de l’existence de ce dispositif. L’artiste française Caroline Delieutraz, l’Allemand Michael Wolf, les Américains Doug Rickard et Aaron Hobson, le Belge Mishka Henner sont au nombre de ceux et celles qui ont aussi trouvé intéressant d’exploiter les possibilités offertes par Google Street View.

[Suite de l’article dans les versions imprimée et numérique du magazine. En vente partout au Canada jusqu’au21 janvier 2016 et sur notre boutique en ligne.]

Sylvain Campeau a collaboré à de nombreuses revues tant canadiennes qu’européennes (Ciel variable, ETC, Photovision, Inferno). Il est également l’auteur des essais Chambre obscure : photographie et installation, Chantiers de l’image et Imago Lexis. Sur Rober Racine, ainsi que de cinq recueils de poésie. En tant que commissaire, iI a aussi à son actif une trentaine d’expositions présentées au Canada et à l’étranger.

Acheter cet article