Outsiders: American Photography and Film, 1950s–1980s – Jill Glessing. Garry Winogrand, Diane Arbus, Nan Goldin et quelques autres…

[Automne 2016]
Garry Winogrand, New York City, 1963, printed 1970s / imprimé dans les années 1970, 28 × 36 cm

Garry Winogrand, New York City, 1963, printed 1970s / imprimé dans les années 1970, 28 × 36 cm

par Jill Glessing

Outsiders: American Photography and Film, 1950s–1980s
Art Gallery of Ontario
Curators: Sophie Hackett and Jim Shedden

[Extrait]
Le titre sous lequel sont rassemblées les œuvres iconoclastes d’Outsiders: American Photography and Film, 1950s–1980s1 mérite qu’on s’y attarde. Le sens du mot « outside » (à l’extérieur) est indissociable de celui de son partenaire sémiotique, « inside » (à l’intérieur). Cependant, à mesure que le tandem se répond dans l’exposition, leurs frontières s’estompent, révélant la nature changeante de ce qui est accepté, recherché, marginalisé ou exclu.

Le fait que ces outsiders – ces travestis, drogués et démunis – investissent par l’entremise de la photographie documentaire et du film expérimental des murs habituellement réservés aux expositions à succès est le signe d’une révolution, du moins dans le monde de l’art. La valeur croissante de la photographie et du film aux yeux des collectionneurs semble indiquer que la lutte historique pour la reconnaissance de ces humbles médiums mécaniques est enfin terminée. Au cœur de ces œuvres se manifestent des conflits dialectiques qui, tout en ayant fait progresser l’histoire sociale et artistique, leur a permis de se voir accorder aujourd’hui le statut d’œuvre d’art.

Deux artistes en particulier – Diane Arbus et Garry Winogrand – ont précipité ce processus lorsque, en 1967, leurs oeuvres furent présentées au MoMA dans l’exposition New Documents. Selon le commissaire, John Szarkowski, leur travail représentait un tournant par rapport à la photographie sociale et au photoreportage popularisés respectivement par la Farm Security Administration (FSA) et le magazine LIFE. Humanistes et didactiques, ces approches appelaient le changement social et offraient une source de divertissement aux consommateurs de médias de masse.

La production de la « nouvelle génération de photographes documentaires » se rapprochait quant à elle davantage de la tradition européenne de la photographie de rue, une pratique que ses membres avaient adoptée à la suite du grand coup porté par Robert Frank à la culture américaine d’après-guerre. Comme Henri Cartier-Bresson, son prédécesseur dans la quête de l’« instant décisif », Garry Winogrand dansait parmi les foules, mais ses images montraient l’aliénation sociale et la misère plutôt que d’attachantes tranches de vie. Ces nouveaux documentaristes, qui amorçaient leur carrière à l’époque où le vernis de la prospérité américaine commençait à se craqueler, décrivaient la réalité d’un monde de plus en plus étrange, guidés surtout par leurs obsessions personnelles. Si leurs sujets marginalisés fascinent les spectateurs plus conventionnels, leurs propres motivations sont également intéressantes. Leur entrée dans le champ du documentaire est venue confirmer la dimension construite de la photographie et remettre en cause sa valeur de vérité.

Tout comme Winogrand, Diane Arbus trouvait ses sujets dans les rues de New York. Cependant, tandis que les sujets du photographe hyperactif semblent ignorer sa présence, les étranges personnages qu’Arbus observe avec une intensité déconcertante lui rendent son regard sans détour. Une image de Winogrand la montre ici en action, serrant entre les dents une fleur, peut-être offerte par le pacifiste qu’elle est résolue à photographier.

Arbus’s solid compositions lend stability to her off-centre subjects. Lighting style fuels the Arbus mystery: in some images, harsh flash suggests a critical perspective; in others, light plays lovingly around her subjects…

1 Au Musée des beaux-arts de l’Ontario, du 12 mars au 29 mai 2016. Commis­saires : Sophie Hackett et Jim Shedden.

 
[Suite de l’article et autres images dans les versions imprimée et numérique du magazine.]

Achetez cet article