Walther Collection Project Space – Érika Nimis

[Automne 2016]
François-Xavier Gbré, Station CIDP #2, Segou, Mali, 2012, permission de la Walther Collection et de la Galerie Cécile Fakhoury, Abidjan

François-Xavier Gbré, Station CIDP #2, Segou, Mali, 2012, permission de la Walther Collection et de la Galerie Cécile Fakhoury, Abidjan

par Érika Nimis

[Extrait]
New Photography from Africa, 2015-2017

Mars 2016. Un vent de fraîcheur souffle sur la grosse pomme : il nous vient des piers 92 et 94 du West Side de Manhattan où l’Armory Show a élu domicile pendant toute une semaine. Si l’esprit révolutionnaire de 1913 n’est plus vraiment présent, reste que cette grande foire où l’on vient surtout « consommer » de l’art met en valeur, pour la première fois cette année, la jeune création contemporaine africaine, notamment les œuvres de quelques photographes que l’on retrouve par ailleurs exposées dans certaines galeries en vue de Chelsea (Jack Shainman, Axis Gallery ou David Krut Projects) et à la foire d’art contemporain africain 1:54 tenue à Brooklyn en mai 2016. Autre lieu renommé de Chelsea, le Walther Collection Project Space, du nom du collectionneur à l’origine du projet, Artur Walther, présente depuis l’automne 2015 un cycle d’expositions intitulé New Photography from Africa.

Fin avril 2016, l’International Center of Photography de New York (ICP) distinguait Artur Walther aux Infinity Awards pour son implication en tant qu’administrateur de cette noble institution, mais aussi et surtout pour son engagement à faire rayonner la photographie internationale à New York. Qui est Artur Walther ? Né en 1948, il a fait fortune dans la finance au service de la société Goldman Sachs jusqu’en 1994, année de sa retraite. Depuis, il se consacre à l’une des plus grosses collections de photographies et d’oeuvres vidéo au monde. Dédiée au départ à la Neue Sachlichkeit, mouvement photographique allemand de l’entre-deuxguerres, la collection évolue pour devenir l’un des fonds privés les plus importants de photographie contemporaine africaine1 et se développe au gré des projets de recherche, qui débouchent sur des expositions et des publications.

La Walther Collection est installée depuis juin 2010 dans un complexe muséal de quatre galeries à Neu-Ulm, en Allemagne, ville natale d’Artur Walther, et dispose depuis avril 2011 de ce « Project Space » à New York, qui programme des cycles d’expositions thématiques conçus par des commissaires invités de renommée internationale tels que Tamar Garb ou Okwui Enwezor.

Dans cette collection, dont Brian Wallis, ancien commissaire à l’ICP, avait donné un très bel aperçu aux Rencontres d’Arles en 2014…

1 Anne Doran, « Photographic Memory: Artur Walther Has Built What May Be the World’s Largest and Most Important Private Collection of African Photography », Artnews, 11 juin 2015. En ligne : http://www.artnews.com/2015/11/06/photographic-memory-artur-walther-has-what-may-be-the-worlds-largest-and-most-important-private-collection-of-african-photography-2/

 
[Suite de l’article et autres images dans les versions imprimée et numérique du magazine.]
 
Achetez cet article