Anne-Marie Proulx, Les falaises se rapprochent – Nathalie Bachand

[Automne 2018]

Galerie des arts visuels de l’Université Laval, Québec
Du 12 avril au 20 mai 2018

Par Nathalie Bachand

[Extrait]

Il suit les traces de qqn en
sens inverse (pour voir d’où il vient)
[ʃe:ta:te:w]
1

Installation photographique et sonore, Les falaises se rapprochent d’Anne-Marie Proulx rassemble des photographies, des minéraux, ainsi que quatre conversations diffusées en boucle dans l’espace. L’ensemble se présente comme un panorama superposé, un sédiment de voix et d’images du territoire qui se rencontrent au croisement des quatre points cardinaux. Les conversations sont des repères audibles, elles éclairent des lieux millénaires et un quotidien qui pourrait être celui d’hier matin.

L’artiste nous indique qu’en innuaimun, les mots qui désignent l’est, le sud, l’ouest et le nord signifient également la direction des vents ou des courants des rivières, « ce ne sont pas des points précis, mais des forces en mouvement2. » Ces forces s’incarnent ici à travers les voix de Tanya Lalo Penashue, Mathias Mark et Mariette Mestenapeo. Tous trois sont originaires de « Pakuashipi, une communauté située sur la Basse-Côte-Nord du fleuve Saint-Laurent…

[Suite de l’article et autres images dans les versions imprimée et numérique du magazine. En vente partout au Canada jusqu’au 18 janvier 2019 et sur notre boutique en ligne.]

1 Extrait de l’une des photographies de la série des « Voix du Nitassinan ».
2 Citation d’un texte écrit par l’artiste dans le livret accompagnant l’exposition.

Acheter cet article