Mathieu Asselin, Monsanto – Louis Perreault

[Printemps-été 2018]

Mathieu Asselin, Monsanto, une enquête photographique. Paris, Actes Sud, 2017, 147 pages.

Mathieu Asselin, Monsanto, une enquête photographique. Paris, Actes Sud, 2017, 147 pages.

Monsanto, une enquête photographique
Paris, Actes Sud, 2017, 147 pages

Par Louis Perreault

[Extrait]
Monsanto, une enquête photographique, de Mathieu Asselin, apparaît comme un projet essentiel et nécessaire. L’engagement de l’artiste fait de son travail une manifestation artistique autant qu’un acte politique. Si l’oeuvre d’Asselin peut aisément se prêter à différents modes de présentation1, la forme du livre permet de comprendre l’ampleur du projet de recherche qui supporte les photographies. Lauréat, en 2017, du Prix du premier livre photographique, décerné lors des Paris Photo – Aperture Foundation Photobook Awards, le livre a reçu une attention médiatique importante. Il n’est pas exagéré d’affirmer que l’oeuvre d’Asselin touche, chez le spectateur et dans la population en général, une inquiétude grandissante face à la mainmise des puissantes multinationales sur nos vies. Difficile, donc, de s’opposer au point de vue de Mathieu Asselin ; on entamera la lecture du livre d’ores et déjà convaincu d’entendre enfin une voix s’élever devant le mal, personnifié ici par la grande entreprise créée en 1901…

1 Monsanto, une enquête photographique fut, entre autres, présenté aux Rencontres de la Photographie d’Arles, à l’été 2017.

 
[Suite de l’article et autres images dans les versions imprimée et numérique du magazine. En vente ici : Ciel variable 109 – REVISITER]

Acheter cet article