Kristine Potter, Manifest – Louis Perreault

[Automne 2018]

TBW Books, Oakland, 2018, 92 p., 48 duotones

Par Louis Perreault

[Extrait]
L’Ouest et l’idée de la frontière font certes partie du spectre de l’américanité. Manifest, publié par TBW Books, pourrait n’être qu’une pièce supplémentaire à ajouter aux différentes itérations de ces notions, déjà fortement représentées dans la culture populaire. Or, le regard que porte la photographe Kristine Potter sur le mythe de l’Ouest américain est teinté par sa connaissance des codes le régissant et par son désir d’en fragiliser les bases. L’archétype du cowboy solitaire, de l’homme stoïque et puissant fait place à une figure masculine vulnérable, isolée dans des paysages arides et déroutants. S’y succèdent ainsi plusieurs images de sentiers nous menant d’un personnage à l’autre, refusant au lecteur une cartographie compréhensible et le laissant errer, tels les hommes représentés à l’intérieur du livre, dans la lumière dure et contrastée des collines du Colorado…

[Suite de l’article et autres images dans les versions imprimée et numérique du magazine. En vente partout au Canada jusqu’au 18 janvier 2019 et sur notre boutique en ligne.]
Acheter cet article