Denis Farley, Aux confins du visible — Fanny Bieth

[Été 2019]

Denis Farley, Parallel network no.2, 2016, impression jet d’encre, 91 × 81 cm

Denis Farley, Parallel network no.2, 2016, impression jet d’encre, 91 × 81 cm

Travaux récents/Recent Work
La Castiglione, Montréal
Du 14 novembre au 15 décembre 2018

Par Fanny Bieth

[Extrait]
Du 14 novembre au 15 décembre 2018 était présentée, à la galerie La Castiglione, une sélection d’œuvres récentes du photographe montréalais Denis Farley. Issus des séries Networks (2013–2018) et Parallel Networks (2016–2018), ces clichés s’inscrivent dans la continuité d’une réflexion menée par l’artiste depuis plus de trente ans sur la présence croissante des technologies de l’information et de la communication au sein de notre environnement. En dirigeant son objectif vers les dispositifs soutenant ces réseaux, Denis Farley nous rend attentifs à leur toile de fond technique et nous amène à nuancer les rêves d’émancipation immatérielle qui les accompagnent. La transmission d’informations n’a jamais été aussi facile, rapide et massive. De cette apparente décharge de toutes contraintes ou limites physiques découle un enchantement technologique qui tend à faire oublier que cette circulation repose sur une vectorialisation matérielle dont les coûts économiques et écologiques sont loin de s’évaporer…

[Suite de l’article et autres images dans les versions imprimée et numérique du magazine.
Disponible ici : Ciel variable 112 – LA COLLECTION REVISITÉE]

Acheter cet article