Autour du visage : les photographies de Dave Heath — Pierre Dessureault

[Automne]

Par Pierre Dessureault

[Extrait]
Dans une œuvre qui se déploie sur plus de soixante ans et qui embrasse une mise à l’épreuve des qualités du médium et des techniques photographiques, le photographe canadien d’origine américaine Dave Heath (1931–2016) n’a eu de cesse de sonder par l’image la pensée de Montaigne selon laquelle « chaque homme porte la forme entière de l’humaine condition1. »

À cet égard, le motif qui domine dans A Dialogue with Solitude, volume publié en 1965 qui se taille la part du lion dans l’exposition Multitude, solitude. Les photographies de Dave Heath2 est celui du visage. Dans un grand nombre des quatre-vingt-deux photographies assemblées en dix chapitres qui résument sa production des années 1952 à 1963, Heath isole et scrute des visages sur lesquels se lit la rencontre de deux singularités, celle du photographe et celle de ses sujets qui se reconnaissent dans la vulnérabilité d’un face à face silencieux. Dans cette perspective, les idées du philosophe Emmanuel Levinas pourraient constituer la clef de voûte de la recherche d’humanité de Heath : « Le visage n’est pas l’assemblage d’un nez, d’un front, d’yeux, etc., il est tout cela certes, mais prend la signification d’un visage par la dimension nouvelle qu’il ouvre dans la perception d’un être. Par le visage, l’être n’est pas seulement enfermé dans sa forme et offert à la main – il est ouvert, s’installe en profondeur et, dans cette ouverture, se présente en quelque manière personnellement. Le visage est un mode irréductible selon lequel l’être peut se présenter dans son identité3. » …

[Suite de l’article et autres images dans les versions imprimée et numérique du magazine. En vente partout au Canada jusqu’au 17 janvier 2020 et sur notre boutique en ligne.]

Acheter ce numéro

1 Michel de Montaigne, Essais, Livre 3, chapitre 2, Paris, Arléa, 1992, p. 622.
2 Exposition organisée par le Nelson-Atkins Museum of Art de Kansas City sous la direction de Keith F. Davis conservateur principal de la photographie, et présentée au Musée des beaux-arts du Canada du 14 mars au 2 septembre 2019.
3 Emmanuel Levinas, Difficile liberté, Paris, Albin Michel, 1963, Livre de poche, 1995, p. 20.