Janie Julien-Fort – Christian Roy

[Printemps-été 2018]

Janie Julien-Fort, Faire rouler la machine, vue d’exposition, photo : Janie Julien-Fort

Janie Julien-Fort, Faire rouler la machine, vue d’exposition, photo : Janie Julien-Fort

Faire rouler la machine
Galerie d’art photo Castiglione, Montréal
Du 11 octobre au 11 novembre 2017

Les paysages éphémères
Galerie d’art Outremont, Montréal
Du 7 décembre 2017 au 7 janvier 2018

Par Christian Roy

[Extrait]
Diplômée de l’UQAM en 2013, Janie Julien-Fort est notamment récipiendaire pour 2017 du Prix de la Relève en photographie de Montréal, initié en 2015 par le Cabinet, centre d’artistes autogéré de production photographique au CA duquel elle a siégé, et décerné en collaboration avec Occurrence, espace où elle bénéficie cette année d’une exposition solo : L’Amorce. Ses deux expositions de l’automne 2017 mettaient en lumière – littéralement – les pôles opposés d’une pratique de la photographie comme exploration des conditions matérielles et de la phénoménologie de l’émergence temporelle de l’image sur support analogique. Julien-Fort prend ainsi le contrepied tant du moment décisif de la photographie d’art que du moment quelconque de sa pléthorique vulgarisation numérique, par son attention artisanale aux traces lumineuses de l’inscription du cours du temps et de l’ampleur de l’espace sur la tranche représentative toujours unique d’une surface photosensible…

 
[Suite de l’article et autres images dans les versions imprimée et numérique du magazine. En vente ici : Ciel variable 109 – REVISITER]

Acheter cet article